Retour

Antonin Bonnet

À retrouver sur Taste of Paris le jeudi 16 septembre

L’amour du produit, Antonin Bonnet, le connait bien, lui qui a grandi en Lozère entouré de chèvres et d’un jardin potager. Ce rapport direct à la nature l’a toujours accompagné dans son souhait de devenir cuisinier puis lors de ses nombreuses expériences en France – que ce soit à l’Oustau de Baumanière ou auprès des Bras – ou encore à l’étranger entre Los Angeles et Londres. Son retour en France marque l’arrivée d’une première étoile au Sergent Recruteur où le mot éco-responsabilité commence à prendre forme. Cette démarche ne le quitte plus et c’est en ouvrant Quinsou en 2016 que l’environnement humain et climatique se pose pleinement au cœur de ses préoccupations. Une table discrète, soignée, épurée, brute et chaleureuse où chaque produit est sourcé avec le cœur et en conscience. Cet artisanat du goût devient un acte militant qu’il transpose jusque dans son nouveau projet : l’ouverture d’une nouvelle boucherie juste à côté de son restaurant. Le cercle vertueux souhaité par Antonin Bonnet prend alors forme. Les morceaux les plus nobles sont vendus à la Boucherie Grégoire tandis que les parures ou autres morceaux sont transformés chez Quinsou dans des sauces ou des bouillons. En allant goûter la cuisine d’Antonin Bonnet, c’est un acte citoyen et engagé que notre coup de fourchette s’apprête à vivre et ce serait dommage de s’en priver.

©GeraldineMartens