Retour

Maxence Barbot

Shangri-La Hotel, Paris

C’est un pâtissier de haute voltige que le Shangri La a recruté au mois de Novembre. Le palace, qui a en effet toujours misé sur le sucré depuis son ouverture, est allé chercher un chef discret mais à l’expérience imparable. Après avoir fait ses classes au Plaza Athénée sous les ordres de Christophe Michalak, le jeune breton en début de carrière avait rejoint les équipes du Four Seasons George V, où il préparait pour le restaurant l’Orangerie des desserts à l’assiette qui le firent rapidement remarquer ; il sera d’ailleurs Vice-Champion de France du dessert à l’assiette en 2013. De retour au Plaza en 2016, il prend le poste de sous-chef d’Angelo Musa , et crée avec lui l’offre pâtissière du cinq étoiles de l’avenue Montaigne. Tea time, desserts à l’assiette, Maxence Barbot excelle dans tous les domaines et fait preuve d’une maîtrise grandissante des arts sucrés. Aujourd’hui en poste au Shangri-La, il met en place une sublime partition sucrée, où les entremets racés impressionnent par leur allure élégante, défaite de tous artifices inutiles. Il est sans conteste l’un des très grands noms en devenir de la haute pâtisserie.

©Stéphane de Bourgies

; ?>