Retour

Balagan

Prisée des gastronomes parisiens, la rue du Mont-Thabor, petite parallèle à Saint-Honoré, à deux pas du Jardin des Tuileries et de la place Vendôme, recèle une formidable densité de restaurants de qualité.
C’est dans ce paysage très parisien que les trois fondateurs de l’Experimental Group – Romée de Goriainoff, Pierre-Charles Cros et Olivier Bon – ont décidé d’installer le Balagan, au rez-de-chaussée de l’hôtel Renaissance Paris-Vendôme..

Figures emblématiques du renouveau culinaire israélien, les chefs Assaf et Uri ont initié leur succès en ouvrant un premier restaurant près de Machne-Yehuda, le grand marché de Jerusalem Est. L’idée est simple : cuisiner au plus près des produits des plats gouteux, énergiques, colorés, inventifs et redonner du souffle à cette gastronomie cosmopolite et jubilatoire, née de l’adaptation de toutes les traditions rapportées de la diaspora. Suivront ensuite The Culinary Workshop et Talbiye, à Jerusalem, puis deux adresses londoniennes : Palomar et The Barbary. En cuisine, Dan Yosha, un jeune talent de Machne-Yehuda à Jérusalem.

C’est au rez-de-chaussée de l’hôtel Renaissance Paris-Vendôme qu’ouvrira Balagan dont le nom signifie « Joyeux Bordel » en hébreu. Un nom qui sonne comme un programme et en dit long sur la volonté d’Assaf Granit de dynamiter les habitudes des foodies de la capitale dans un décor dessiné sur-mesure par Dorothée Meilichzon.

Inspirée par les formes graphiques de la rue de Rivoli, des abords des Tuileries (arcades, lampadaires, liserés…) et une gamme de références méditerranéennes (grès, céramiques, ocres, tressages végétaux…) jusqu’au bleu de bienvenue emblématique des restaurants d’Assaf Granit, la designer parisienne a imaginé une joyeuse fantaisie entourant le comptoir d’une longue cuisine ouverte. Couleurs mates, formes triangulaires, bois brut, cuivre et laiton, toucher soyeux de la pierre, brillance des céramiques émaillées… la riche profusion des espaces que scandent d’imposantes consoles de service semblent annoncer celle de la cuisine que concoctent les cuisiniers à la vue de tous, une cuisine lumineuse à laquelle font écho les miroirs en forme de soleil signés Alexandre Girard.

Collection de mezze facétieux, Shishbarak à la mode levantine, aubergines grillées au charbon de bois, calamars frits, ris de veau grillé, ragoût d’artichauts façon marocco-israélienne, Agneau Mansaf, loup de mer comme à Jérusalem, couscous, Gormeh Sabzi… à toutes heures de la journée, riverains et touristes viennent avec délice s’immerger dans ce réjouissant bazar de saveurs venues des quatre coins du monde.

Nul doute que les épicuriens cosmopolites éliront domicile dans ce nouvel eldorado pensé pour le plaisir des sens jusqu’au bar – boudoir attenant aux surprenants accents anglais – dont la carte recèle des créations inédites comme l’Algue Colada (cachaça Paratti infusé au wakama et aux graines de coriandre vertes, noix de coco, jus de citron vert et d’ananas) ou le Tomu (pisco infusé aux baies rose, chartreuse jaune, liqueur Saint Germain, citron vert pressé, Ginger ale, bitter cardamone) qui rappellent que les barmen de l’Experimental Group comptent toujours parmi les maîtres du cocktail parisien

Location

9 rue d’Alger
75002 Paris

Contact

0033(0)1 40 20 72 14

Partenaires